Le Gouvernement mobilisé pour le tourisme

En réunissant, pour la première fois, les professionnels du tourisme et les ministres concernés, le Gouvernement adresse un signal positif au secteur réaffirmant son importance pour l’économie française. Le calendrier, les axes de travail et les objectifs présentés par Jean-Yves Le DRIAN, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, vont dans le bon sens.

 

L’UMIH, organisation professionnelle N°1 des cafés, hôtels, restaurants, établissements de nuit, partage les objectifs d’accueillir 100 millions de touristes en 2020 et d’avoir 50 milliards d’euros de recettes supplémentaires ; objectifs qui étaient d’ailleurs inscrit dans le manifeste de l’UMIH pour les élections présidentielles. La priorité pour l’UMIH est d’augmenter les recettes supplémentaires par touriste.

 

Lors du Comité, Roland HEGUY a insisté sur les points suivants :

 

Financement de la promotion de la destination France : Atteindre l’objectif d’investir d’1 € par touriste (actuellement l’Etat investit 0,82€/touriste). Il est impératif pour la France de disposer des moyens et des outils nécessaires pour répondre à la concurrence internationale et développer l’attractivité de la France. Les chefs d’entreprise du tourisme sont prêts à s’engager à trouver des solutions de financement autour d’un projet de qualité et collectif.

 

Priorité à l’emploi et à la formation : attirer vers nos métiers de nouveaux profils pour pallier les difficultés de recrutement rencontrées par nos professionnels. L’UMIH a fait part de sa volonté d’être associée au groupe de travail sur l’emploi et la formation et travailler sur l’attractivité de nos métiers. L’apprentissage qui doit être valorisé comme une voie d’excellence.

 

  • Accueil : Faire de la France un pays de haute qualité d’accueil. Un vrai travail de pédagogie doit être réalisé pour convaincre les Français que le tourisme (sous toutes ses formes) a un rôle économique vital pour la France et pour ses territoires. 85 touristes supplémentaires représentent 1 emploi nouveau.

 

  • Numérique : des lois ont été votées sous l’impulsion d’Emmanuel Macron, Laurent Fabius et Axelle Lemaire, en faveur de la transparence et l’équité qu’il faut faire appliquer. A ce titre, la profession attend la publication des décrets sur la loi LEMAIRE et celui relatif à la transmission automatique des données.

 

L’UMIH saluent les mesures annoncées, particulièrement celles relatives à l’emploi et la formation (augmentation du nombre de contrats d’apprentissage et accord d’engagement de développement de l’emploi et des compétences) qui vont dans le sens des attentes des professionnels. La mesure relative à l’engagement de réduction du temps d’attente dans les aéroports est attendue par l’ensemble des professionnels du tourisme.

 

Roland HEGUY salue la tenue de ce comité, deux mois et demi après la mise en place du nouveau Gouvernement : « Aujourd’hui, le Gouvernement adresse un message fort aux professionnels : le tourisme est une économie à part entière qu’il faut développer collectivement. Nous, chefs d’entreprises, répondrons présents et participerons aux travaux. On sent une volonté d’aboutir concrètement à des mesures pour développer le tourisme en France et répondre aux objectifs fixés. C’est un potentiel de 200 000 emplois qui pourraient être ainsi créés, l’image de la France serait davantage valorisée et nos territoires en seraient les premiers bénéficiaires. Car nos entreprises, et leurs salariés, sont au cœur de nos territoires. » et conclut : « nous espérons tous accueillir la Coupe du Monde de Rugby en 2023, les JO à Paris en 2024 et l’Exposition universelle en 2025 qui  permettront de booster notre activité, sur tous les territoires. »

 

Voir le dossier de presse 

Voir le discours du Premier ministre, Edouard PHILIPPE